Toxine botulique

Les injections de Botox à Bordeaux

En bref

L’intervention: Diminuer les rides d’expression en relâchant certains muscles.

Durée: L’injection prend 10 à 15 minutes, mais nécessite une analyse précise du visage.

L’hospitalisation: Le geste se réalise en consultation

Le prix: à partir de 350 euros

La convalescence: Le travail est repris le jour même et le sport à partir du lendemain. Des bleus et un œdème peuvent se voir quelques jours.

Les risques: : ptosis (paupière qui tombe), asymétrie, œdèmes, ecchymoses.

La douleur: peu douloureux, l’injection est rapide.

Résultat définitif: 3 à 6 mois

L’intervention

La toxine botulique (ou Botox) va permettre de diminuer la force de la contraction musculaire.

En consultation, vous allez nous expliquer les zones de votre visage qui vous déplaisent, les rides que vous souhaiteriez voir diminuer. Le principe est d’effectuer une analyse précise de votre visage et d’évaluer quels sont les muscles qui se contractent trop, qui entrainent des rides ou qui créent une asymétrie dans votre regard. Une fois cette analyse faite, nous élaborerons ensemble un programme d’injection.

Les principales zones traitées par le Botox sont

  • Les rides inter-sourcilières (ride du lion) : muscle corrugator qui rapproche les sourcils.
  • Les rides du front : muscle frontal qui permet de relever les sourcils.
  • Les rides de la patte d’oie (contour des yeux) : muscle orbiculaire qui « plisse » les yeux.
  • Les mâchoires trop carrés : muscles appelés « masséters » sont situés sur l’angle de la mandibule et sont parfois trop développés chez les personnes qui serrent trop la mâchoire, qui grincent des dents ou qui sont trop stressées
  • Les transpirations excessives au niveau des aisselles.

La toxine botulique va donc agir sur les muscles en relâchant les tensions musculaires et atténuer les rides. Ce relâchement va permettre de prévenir le vieillissement s’il est entretenu sur le long terme.

L’injection est donc effectuée au cabinet, avec si besoin l’application d’une pommade anesthésiante avant.

Le post-opératoire

Il est recommandé de ne pas faire d’effort les 2 premières heures après l’injection pour éviter que la toxine ne se déplace. Le travail peut être repris d’emblée et le sport le lendemain.

Les effets indésirables sont rares et transitoires : une rougeur, un petit bleu, un œdème ou une asymétrie.

Contrairement à l’acide hyaluronique dont les effets sont immédiats, avec la toxine botulique le délai d’action (le temps que les muscles se relâchent) est de quelques jours et dure entre 3 et 6 mois. En cas de légère asymétrie, une retouche peut être effectuée 15 jours après.

Les injections peuvent être renouvelées tous les 6 mois si besoin.