Lipostructure

Reconstruction du sein par lipofilling

La chirurgie reconstructrice par injection de graisse à Bordeaux

En bref

L’intervention: La lipostructure (ou Lipofilling) permet de prélever de la graisse par liposuccion là où elle est en excès sur votre corps et de la réinjecter dans le sein pour en augmenter le volume. Il s’agit donc d’un double avantage : augmentation de volume mammaire et diminution de certaines zones graisseuses.

Durée: Environ 1 heure.

L’hospitalisation: En ambulatoire.

Le prix: entre 1500 et 2000 euros par séance.

La convalescence: Quelques jours de repos sont encouragés et la reprise du travail sera rapide.

Les risques: Ecchymose et œdème dans le sein et les zones de liposuccion, Perte de sensibilité transitoire transitoire dans les zones de liposuccion, zones de cytostéatonécrose.

La douleur: Faible dans la poitrine, et modérée dans les zones de prélèvement de graisse.

Résultat définitif: à 3 mois le résultat est déjà quasiment définitif.

L’intervention

Le lipofilling peut être utilisé seul, ou en complément d’une autre technique.

Il faut comprendre que la graisse réinjectée pendant un lipofilling n’est pas placée au hasard dans le sein. On doit la déposer de façon précise en réalisant un maillage en 3D dans l’épaisseur de votre peau ou du muscle pectoral.

Donc le volume injecté va dépendre de l’épaisseur des tissus (peau, graisse sous cutané, muscle grand pectoral) que vous possédez. Plus les tissus sont épais plus la quantité de graisse injectée sera grande. Cela explique que la première injection de graisse chez des patientes à la peau fine sera de quantité modérée (par exemple 150 cc) alors que la 3ème injection pourrait être de 350 cc.

Nous choisirons ensemble les différentes zones de prélèvement de graisse possibles chez vous. Il existe beaucoup de zones envisageables : les poignées d’amour, la culotte de cheval, le ventre, la face interne des genoux, les bras (liste non exhaustive).

L’intervention en elle-même :

Une fois endormies, les zones de prélèvements de graisses sont préparées par une infiltration sous la peau de sérum physiologique avec un peu d’adrénaline. Cela permet de « décrocher » les cellules de graisses, et l’adrénaline diminue les risques de saignement.

Ensuite nous effectuerons des petites incisions d’1 mm cachées au niveau des plis afin de faire passer une canule fine de liposuccion. La graisse sera ainsi prélevée et récoltée.

Nous centrifugerons cette graisse afin de la séparer en 3 éléments :

              -La graisse proprement dite.

              -L’huile : qui correspond aux cellules de graisses qui se sont ouvertes pendant le prélèvement.

              -Le sérum physiologique que l’on avait injecté avec parfois un peu de sang.

La graisse que l’on veut réinjecter est donc préparée dans des petites seringues et réinjectée dans le sein millilitre par millilitre par de petits trous d’aiguille afin d’obtenir le résultat le plus satisfaisant possible.

Le post-opératoire

Les suites de l’intervention sont en général simples. Les seins sont gonflés (œdématiés) une dizaine de jours. Dans les zones de prélèvements de graisses des bleus peuvent apparaître et durer une dizaine de jours. Un vêtement de contention est parfois nécessaire (Panty, Body, Ceinture…) quelques semaines pour améliorer le résultat esthétique de la liposuccion.

A savoir : Il s’agit d’une véritable greffe de cellules graisseuses. Ces cellules de graisses seront donc sensibles à vos variations de poids, elles grossiront si vous prenez du poids et diminueront de volume si vous en perdez.

En quelques semaines les seins auront dégonflé et le résultat commencera à apparaître.

A noter que toute la graisse injectée ne sera pas intégrée par votre corps. Selon les patientes, la quantité de graisse que le corps va résorber se situe entre 20 et 40%.

On considère que le volume du sein à 3 mois est quasiment le volume définitif de cette séance d’injection.