Réduction mammaire

En bref

L’intervention: Remonter et réduire la poitrine en réalisant des cicatrices en ancres de marine.

Durée: de 1h30 à 2h30 selon le volume de la poitrine

L’hospitalisation:  Ambulatoire possible, ou 1 nuit d’hospitalisation.

Le prix: entre 1500 et 4200 euros

La convalescence: 7 à 15 jours pour le travail, 6 semaines pour le sport. Soutien-gorge de contention à porter 6 semaines.

Les risques:  Hématomes, diminution de la sensibilité des aréoles, anomalie de cicatrisation, infection rare.

La douleur: Peu douloureux

Résultat définitif: Les seins vont continuer de se modifier pendant 6 mois à 1 an.

L’intervention

La réduction mammaire est une intervention assez proche du lifting de la poitrine (cure de ptose).

Elle permet de remonter et de réduire la poitrine en diminuant l’enveloppe de peau et la glande mammaire. Grâce à la remontée du sein, l’aréole va être replacée dans une meilleure position.

Une poitrine volumineuse est souvent une poitrine qui tombe.

L’intervention va donc permettre 2 choses. Enlever de la peau pour remonter et reconcentrer le sein, et réduire le volume de la glande mammaire.

Comme pour certaines cures de ptose, l’intervention va cette fois rendre nécessaires les 3 cicatrices en ancre de marine. Il s’agit d’une cicatrice péri-aréolaire (autour de l’aréole), d’une cicatrice verticale (entre l’aréole et le sillon sous le sein) et d’une cicatrice dans le sillon sous-mammaire.

 

Qu’est ce que cette intervention peut vous apporter ?

Il s’agit d’une des interventions de chirurgie plastique qui améliore le plus la vie des femmes en post opératoire :

  • Reprendre le sport : en retrouvant une liberté de mouvement
  • Meilleure respiration : en libérant le poids comprimant la cage thoracique
  • Confiance en soi : diminution de la gêne sociale et amélioration de l’esthétique
  • Meilleure posture : en se tenant plus droite
  • Liberté vestimentaire : en rentrant dans des bonnets standards
  • Moins de douleur : en libérant les épaules du poids de la poitrine

Le post-opératoire

A la fin de l’intervention, je réaliserai un pansement modelant avec des bandes élastiques. Le but est de maintenir la poitrine en bonne position et de légèrement la comprimer pour diminuer le risque d’hématome.

Vous garderez ce pansement pendant 24 à 48h jusqu’à la mise en place d’un soutien-gorge de contention adapté à votre nouvelle poitrine que vous porterez pendant 4 à 6 semaines, nuit et jour.

Le résultat : les seins se modifient beaucoup les 3 premiers mois, et le résultat définitif n’apparait qu’au bout d’une année.

Les suites sont souvent peu douloureuses et des antalgiques simples sont prescrits.

Les rares complications possibles : Hématome et infection (comme pour toute chirurgie et tout geste de médecine esthétique), un retard de cicatrisation, une altération de la sensibilité de l’aréole, une souffrance de la peau ou de l’aréole, la persistance d’une légère asymétrie.